De l’eau pour la rivière

17.07.19

Durant cette période estivale, IC Infraconsult réalise divers essais de dotation aux centrales hydroélectriques de Châtelard (VS), Vernayaz (VS) et Etzelwerk (SZ). A cet effet, des débits choisis sont lâchés dans les  cours d’eau en aval des prises  dans le but de définir les débits résiduels exigés par la Loi sur la protection des eaux. IC Infraconsult et ses bureaux partenaires (Aquarius Sàrl, Nivalp SA, Limnex AG, Fischwerk) évaluent la situation du point de vue de la migration piscicole ainsi que la qualité paysagère. Inscrits à l’inventaire fédéral (IFP), les cours d’eau du Trient, Triège et de la Sihl font partie des paysages les plus précieux de Suisse.

Les centrales hydroélectriques captent l’eau des cours d’eau pour produire de l’électricité renouvelable. Afin qu’ils puissent garantir leurs fonctions naturelles, un débit suffisant doit être relâché dans leurs lits en aval des prises. Les cours d’eau ont de multiples fonctions telles que l’habitat pour la faune et la flore, l’alimentation des eaux souterraines et la dégradation des polluants. En tant qu’élément de la qualité du paysage suisse, ils contribuent à la valeur touristique d’une région. Lors du renouvellement de la concession d’une centrale hydroélectrique, la définition des débits résiduels convenables est donc particulièrement importante.

 

De plus amples informations sont disponibles sur le site de l’Office fédéral de l’environnement: