Retour

« Perspective rail 2050 » : Le parlement soutient l’aménagement ferroviaire

Le Conseil fédéral a présenté cet été la stratégie à long terme « Perspective rail 2050 ». Actuellement, ce sont le Conseil National et le Conseil d’Etat qui s’occupent du dossier. Les projets d’extension actuels et futurs pour la « perspective rail 2050 » sont au cœur du débat. Sur le fond, les deux Chambres s’accordent sur le fait que le traitement de la mobilité des personnes et des marchandises par le rail nécessite d’importants investissements dans l’infrastructure ferroviaire suisse. Au total, environ trois milliards de francs devraient être mis à disposition pour des projets ferroviaires dans toute la Suisse. Parmi les projets figurent notamment le développement des lignes Genève-Lausanne et Zurich-Winterthur ; l’aménagement des nœuds de Genève, Berne, Bâle, Olten, Liestal et Bellinzona ; le réaménagement des gares de Lausanne, Fribourg et St. Galle ainsi que le deuxième tunnel du Lötschberg et le tunnel à double voie de Gléresse.

Sur mandat du Conseil fédéral, l’Office fédéral des transports OFT a mené fin 2022 une consultation sur l’état des programmes d’aménagement de l’infrastructure ferroviaire, la perspective rail 2050 et la procédure pour les prochaines étapes d’aménagement. Au total, 177 prises de position ont été reçues dans le cadre de la consultation.

IC Infraconsult a apporté un soutien important à l’OFT pour la saisie, l’analyse et la préparation des réponses à la consultation ainsi que pour la rédaction du rapport de consultation. Les résultats de la consultation sur la « Perspective rail 2050 » constituent entre autres une base importante pour les débats actuels au Conseil national et au Conseil des Etats.