Les lignes directrices de la commune de St-Moritz ont notamment pour objectif la création de logements attractifs et bon marché pour la population locale et les potentiels nouveaux arrivants. IC Infraconsult a été mandaté par la commune de St-Moritz afin de préparer les bases nécessaires dans le cadre d’une analyse du logement.

Dans un premier temps, les données individuelles du registre des bâtiments et des logements ainsi que du registre des habitants sont évaluées à petite échelle et par quartier. Dans un deuxième temps, ces données sont mises en relation avec les prévisions démographiques et les projets de construction et de développement à venir. L’analyse porte également sur les résidences secondaires, les revenus et les loyers. Les prestations sont complétées par des comparaisons avec d’autres communes de la région.

Le rapport final contient des bases factuelles et géoréférencées permettant à la commune d’établir une stratégie ciblée en matière de logement et de procéder à la révision totale de son plan d’aménagement local.

Par son projet « Offensive Bois », le canton de Lucerne souhaite mieux exploiter le potentiel local d’utilisation du bois. Pour ce faire, il attache une importance particulière à une approche globale de la chaîne du bois.

IC Infraconsult soutient le canton de Lucerne dans ce processus. Les mesures de promotion doivent intégrer l’ensemble de la chaîne du bois. Des mesures permettant de nouvelles possibilités de valorisation de la ressource bois et visant une économie circulaire sont notamment examinées.

Lors d’un atelier organisé et animé par IC Infraconsult, les représentantes de la branche ont discuté et consolidé les champs d’action et les mesures de promotion. Ils ont en outre développé une vision commune de la filière bois lucernoise.

IC Infraconsult élabore une synthèse des travaux préparatoires et des résultats de l’atelier. Le rapport final comprend une description de la situation de départ et des objectifs, la vision commune ainsi qu’un plan d’action. Le canton de Lucerne dispose ainsi de recommandations de mise en œuvre en vue de la prise de décision pour une promotion ciblée et intégrale de sa filière bois.

Dans l’ancien dépôt de munitions près de Mitholz dans la vallée de la Kander, plusieurs milliers de tonnes de muni-tions et d’explosifs sont encore enfouis dans la montagne. Depuis peu, le risque d’explosion est considéré comme plus élevé que ce que l’on estimait auparavant. Le Conseil fédéral a ainsi décidé d’évacuer le dépôt au cours des prochaines années. Cette décision a des conséquences importantes pour la population, les différentes infrastruc-tures et la nature du site.

Mandatée par l’Office fédéral de l’armement armasuisse, la communauté de travail (COTRA) « Dreispitz » est pilotée par IC Infraconsult et composée de spécialistes issus des entreprises geoformer igp SA, Impuls SA, Friedlipartner SA et Grolimund+Partenaires SA. La « COTRA Dreispitz » est chargée de toutes les prestations et conseils en lien avec l’environnement et les dangers naturels en phases de planification et de réalisation. Il s’agit d’un projet de longue haleine, extrêmement délicat et complexe, comprenant de multiples sous-projets, touchant de nombreux aspects environnementaux et nécessitant avant tout une coordination étroite avec les expertes et les autorités concernés.

Du point de vue environnemental, l’objectif principal consiste à évacuer le dépôt de munitions de manière sûre et conforme à la loi ainsi qu’à protéger l’ensemble des biens relevant de l’étude d’impact sur l’environnement contre toutes les nuisances pouvant survenir durant les différentes phases du projet. Le mandant profite de la vaste expérience, de la continuité garantie et du tact d’une communauté de travail diversifiée et bien rodée.

Afin de désengorger le centre-ville du Locle, le canton de Neuchâtel a initié un projet de contournement routier à la fin des années 1990. En 2020, la route principale qui relie Neuchâtel au Locle a obtenu le statut de route nationale. Responsable du réseau autoroutier en Suisse occidentale, la filiale d’Estavayer-le-Lac de l’Office fédéral des routes (OFROU) a alors repris le projet dont la réalisation a débuté en 2021.

IC Infraconsult et l’agence de communication WGR ont été mandatés par l’OFROU afin d’assurer la fonction d’appui au maître d’ouvrage pour les tâches de communication liées au projet de contournement du Locle. Les prestations comprennent l’élaboration du concept de communication spécifique au projet, l‘identification des contenus clés en collaboration avec les ingénieurs de projet, la réalisation de différents supports d‘information (site web, newsletters, inforiverains, dépliants, magazines d’information, expositions temporaires) ainsi que le suivi de leur production et diffusion.

IC Infraconsult pilote la communauté de travail (CoTra) et apporte une expertise technique et environnementale dans le conseil en communication. L’agence WGR est spécialisée dans la conception et la réalisation de programmes d’informations et de communication en Suisse romande. Cette collaboration permet ainsi de transmettre une information accessible, complète et précise à des publics cibles variés et parfois même antagonistes.

Avec l’augmentation du nombre de véhicules à énergie alternative, les recettes de l’impôt sur les huiles minérales diminuent et, par conséquent, celles du Fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération (FORTA) et du Financement spécial de la circulation routière (FSCR). Sur mandat du Conseil fédéral, l’Office fédéral des routes (OFROU) se penche désormais sur le thème de la tarification de la mobilité.

IC Infraconsult apporte son soutien technique à l’OFROU dans la conception d’une redevance liée au kilométrage et pour le lancement de projets pilotes. Une première étape importante consiste à amener une expertise externe lors de l’élaboration des bases légales nécessaires à la tarification de la mobilité. Outre le conseil en matière d’économie publique et de transports, IC Infraconsult apporte également son soutien dans la gestion de projet et pour les tâches de communication.

L’accompagnement du projet par IC Infraconsult permet à l’OFROU d’intégrer un second avis qualitatif dans le processus législatif et les projets pilotes.

Le Contrôle fédéral des finances (CDF) est l’organe suprême de surveillance financière de la Confédération. En 2021, cet organe est chargé de contrôler l’efficacité du programme en faveur du trafic d’agglomération. IC Infraconsult apporte un soutien spécialisé au CDF dans les domaines de la planification du territoire et des transports, ainsi que de l’environnement, lors de l’élaboration des modèles d’impact ainsi que pour l’identification et la mesure des effets. Le mandat comprend également la rédaction d’un second avis sur les résultats du contrôle d’efficacité.

Les prestations de IC Infraconsult permettent au CDF de préciser la procédure de contrôle d’efficacité ainsi que d’améliorer les méthodes de collecte des données.

Bisher hat die Walliser Tourismusdestinati-on ihre Strassensignalisation jeweils nach Bedarf angepasst. Mit der geplanten Be-gegnungs- und Tempo-30-Zone wird neu eine gesamtheitliche Signalisationsplanung eingeführt.

Im Auftrag der Gemeinde Zermatt erfasst IC Infraconsult alle bestehenden Signale mit beschreibenden Informationen und Stand-ortfotos in einer GIS-Datenbank. Zudem hält das Planungsbüro fest, bei welchen Signalen durch die Einführung des neuen Verkehrsregimes Handlungsbedarf ent-steht.

Der grafische Überblick zu den Strassensig-nalen erleichtert Planungen und Unter-haltsarbeiten im Bereich der Signalisation.

Das Bundesamt für Raumentwicklung ARE kontrolliert periodisch die Wirkung der Agglomerationsprogramme, welche vom Bund finanziell unterstützt werden. Dazu führt es verschiedene Befragungen und Datenauswertungen durch.

Im Rahmen der anstehenden Wirkungsanalyse ist IC Infraconsult damit beauftragt worden, die bestehende Methodik kritisch zu beleuchten und mögliche Verbesserungsvorschläge anzubringen. Dafür hat IC Infraconsult auch einen Workshop mit Vertretenden aus verschiedenen Planungsbüros und Verwaltungseinheiten organisiert, um Herausforderungen der Wirkungskontrolle zu erkennen und Optimierungspotenziale zu konkretisieren.

Die Resultate dienen dem ARE dazu, die Beurteilung der Agglomerationsprogramme effizienter zu gestalten und dessen Wirkungen im Blick zu behalten.